La sodomie
Blog de vidéos porno de sodomie et conseils pour enculer une femme

Annonce cousine

J’ai sodomisé ma jeune cousine

j-ai-sodomise-ma-jeune-cousine Jai sodomisé ma jeune cousine

Entre 18 ans et 25 ans je passais mes vacances à la campagne chez mon oncle et ma tante, ce moment était pour moi très attendu car il me permettait me faire un peu d’argent en aidant mon oncle et comme j’étais étudiant cet argent était vital pour moi, c’était aussi l’occasion de revoir mes deux cousines Martine et Valérie qui m’aidaient dans mon travail à la ferme.

La dernière année j’ai pu devenir très proche avec Valérie, la plus jeune d’entre elle, ma petite était de loin ma préférée, elle n’arrêtait pas de m’allumer dans la grange en me faisant montrer une fois ses seins, une fois ses petites fesses , et une autre fois sa chatte bien poilues pour ses 18 ans, c’était vraiment une belle salope et j’espérais bien que je finirai pas la baiser un de ces jours…

Un jours alors que tous le monde faisait la sieste ma est venue dans mon lit pour discuter, elle était un peu triste car son petit ami venait de lui annoncer qu’il ne voulait plus d’elle.. C’était le moment idéal pour réaliser mon fatasme et la baiser, je sentais que cette petite pute ne demandait que cela… J’ai donc profiter de l’occasion pour lui caresser les cheveux, prendre ses mains entre mes mains, et elle m’offrit finalement un baiser qui se transforma très vite en une bonne pelle baveuse…

Je saisi donc cette occasion pour lui mettre la main entre les cuisses et constater que ma petite chiennasse de mouillait comme une salope…J’ai donc mis ma main dans sa culotte et c’était parti : tripotage de clito , doigtage et cette garce est finalement passée sous les draps pour me sucer la bite… Pour une jeunette de 18 ans ma savait y faire, elle tétait ma grosse bite avec passion en aspirant le gland et en me passant la langue sur les couilles de temps en temps, une vraie ventouse…

Puis elle me dit qu’elle aimerait bien baiser mais quelle n’avait pas de capote, elle me proposa alors de l’enculer ! J’étais un peu surpris de cette proposition mais je ne me sentais pas la refuser, je lui demandait si elle n’avait pas peur de se faire enculer et elle m’avoua que son petit copain l’avait initiée au sexe anal la semaine dernière et qu’elle adorait se faire enculer…

J’ai donc mis ma jeune à 4 pattes et je lui ai bien bouffé la chatte avant de lui faire un long anulingus, elle gémissait comme une petite pute en sentant ma langue s’enfoncer dans sa jeune moule et son petit trou du cul. J’ai ensuite pu la sodomiser sans difficultés et ma semblait ravie de se prendre un bon coup de bite dans le cul pendant qu’elle se doigtait la chatte avec ses 5 doigts, elle se faisait elle même un fist fucking profond pendant que ma bite ramonait son anus. Après quelques minutes passées à l’enculer, j’ai fini par jouir dans l’anus de ma petite et elle a prit son pied en même temps que moi…

Cette histoire remonte à 25 ans et je ne l’ai toujours pas oublié, malheureusement je ne l’ai sodomisé qu’une seule fois car nous ne sous sommes plus jamais retrouvé seuls ensembles et je n’ai jamais eu l’occasion de revoir Valérie car à mon retour à Paris j’ai reçut une réponse à une demande d’emploi et je suis parti en Allemagne pour faire ma vie…

Tags:,

Articles relatifs

J’ai enculé ma salope de cousine

ma-salope-de-cousine Jai enculé ma salope de cousine

Salut, je m’appelle David et j’ai 24 ans, je suis ici pour vous raconter comment j’ai fais couché avec Annie qui a 21 ans. Cela s’est passé il y a presque 1 mois et je vais vous faire part de cette expérience qui restera gravée dans ma mémoire pendant longtemps… Annie est une fille très sexy, elle est blonde aux yeux bleus, elle a de jolis petits seins, et une paire de fesses bien rondes, le genre de cul qui ferait bander un mort comme ont dit…

Nous avons passé une bonne partie de notre enfance ensemble car nos parents respectifs partageaient un pavillon en banlieue lorsque nous étions enfants, depuis 4 ans je réside sur Paris pour la poursuite de mes études mais nous sommes tout de même restés très proches avec Annie. Depuis quelques mois il arrivait même qu’elle dorme chez moi de temps en temps car j’habite dans un petit studio dans le 19ème arrondissement et Annie était en stage à quelques centaines de mètres de chez moi.

Lorsque cela arrivait nous n’avions pas d’autre possibilités que de partager mon lit, ce qui n’était pas pour me déplaire car j’appréciais ces moments de complicité ou nous discutions de tout et de rien jusqu’à tard dans la nuit… Très souvent lors de ses nuits il arrivait que ma se collait contre moi pendant la nuit, et je vous avoue que je n’étais pas insensible au contact de son corps, j’ai d’ailleurs pas mal fantasmé sur elle mais je n’avais jamais osé lui faire part de ces fantasmes…

Pour résoudre ce problème j’avais pris la décision d’acheter un canapé convertible afin de ne plus dormir avec elle, je n’étais pas très fier d’avoir du désir sexuel pour ma et je savais que ce désir n’était dû qu’au fait qu’on dorme ensembles … Mais avant cet achat ma est venue me rendre visite, on a discuté, on a mangé et on a bu quelques verres avant de regarder un dvd. Après le film nous nous sommes aperçus qu’il était déjà très tard et qu’elle venait de louper le dernier métro, ce n’était pas la première fois que cela se produisait et une fois de plus nous nous sommes retrouvé tous les deux dans mon lit à discuter et à parler du bon vieux temps.

Avec un peu d’émotion dans la voix je lui ai fait part de mon intention d’acheter un canapé pour qu’elle puisse dormir plus confortablement à l’avenir et elle semblait un peu déçue d’apprendre que nous dormions ensemble pour la dernière fois, elle m’avoua alors qu’elle aimait bien dormir collée contre moi et que cela allait sans doute lui manquer à l’avenir… Je ne sais pas ce qui m’a prit mais j’ai profité de l’occasion pour me coller très fort contre elle en lui disant ” puisque c’est la dernière nuit que nous passons tous les deux dans le même lit j’ai envie de te sentir près de moi ! “.

Ma saisit alors une de mes main et la posa sur son ventre en prétextant avoir froid, je ne sais pas ce qui m’a prit à ce moment là mais j’ai commencé à caresser son ventre à travers son t-shirt puis ma main est passé sous celui ci, je sentais alors la douceur de sa peau brulante sous mes doigt, et Annie faisait comme si de rien n’était… Quelques minutes plus tard ma a pris ma main et la mise entre ses cuisses, je ne savais plus quoi faire mais je pouvais sentir que sa petite culotte était trempée, Annie mouillait pour moi…

Il n’en fallut pas plus pour que mon sexe se mette à bander contre ses petites fesses moelleuses et Annie était obligé de s’en rendre compte tant je me serrait contre elle. Elle prétexta alors de vouloir aller boire un verre d’eau et revint quelques minute plus tard, j’imaginais qu’elle était gênée de la situation et qu’elle avait décidé d’y mettre un terme, mon érection avait cessé et je pensait qu’on allait enfin pouvoir dormir, quelques part je me sentais rassuré que tout cela s’arrête…

Mais il n’en était rien et ma se recoucha le dos contre moi en me collant encore plus et très vite elle replaça ma main entre ses cuisses, et là surprise : elle avait retiré sa petite culotte ! Il n’y avait plus de doute possible, Annie voulait que je lui fasse l’amour… J’ai donc décidé de tenter le tout pour le tout , d’un coup j’ai pris son genou et j’ai écarté ses jambes d’une main pendant que je plaquais l’autre sur sa chatte, elle mouillait comme une salope…

Comme vous pouvez vous en douter ma ne fit rien pour m’arrêter, bien au contraire, très vite sa main se retrouva dans mon caleçon… Annie savait s’y prendre et elle me branlait tendrement en écartant encore plus les cuisses pour que je puisse profiter au maximum de sa chatte offerte à mes caresses, elle se retourna soudain vers moi et me dit ” j’en mourais d’envie depuis des années “, je mentis un peu en répondant ” moi aussi “, puis elle m’embrassa à pleine bouche pendant qu’elle jouait avec mes couilles…

Après quelques baisers j’étais arrivé au summum de l’excitation et je me suis débarrassé de mon caleçon pour passer au choses sérieuses. Je doigtais sa chatte depuis quelques minutes et j’avais terriblement envie de la baiser, j’ai donc mis ma mon gland à l’entrée de son vagin mais ma me demanda de mettre une capote, je n’en avais pas…

Elle me confia alors qu’elle ne prenait pas la pilule, et se mis tête bêche sur moi pour me faire une fellation, en voyant sa jolie chatte trempée de désir je ne pu résister au plaisir de lui brouter le minou, c’était totalement irréel mais j’étais bien en train de faire un 69 avec ma , sa chatte avait un bon goût de mouille et fondait délicieusement dans ma bouche, j’étais ” aux anges “… Je la léchais du mieux que je pouvais ne lésinant pas sur ma salive et explorant aussi bien sa moule que son petit trou du cul avec ma langue, la petite salope gueulait comme une truie en se faisant bouffer l’anus par son grand cousin, c’était le plus beau moment de ma vie…

Au moment ou j’allais jouir mon sperme au fond de sa gorge ma arrêta d’un coup de me sucer et plaça son sexe au dessus de ma queue, mais au lieu de l’insérer dans son vagin la petite cochonne le fit pénétrer dans son anus lubrifié par ma salive, ma pine n’eut aucun mal à s’insérer dans son petit trou, il était clair que ce n’était pas la première fois qu’Annie se prenait une bite dans le cul…

Pendant que je la sodomisait cette petite pute frétillait du cul et semblait vraiment prendre du plaisir à se faire démonter son petit anus. Je lui est donc demandé de se mettre en position de levrette pour pouvoir l’enculer à fond, elle s’exécuta et je remis ma teub au fond de son cul bien a fond, pendant que je l’enculait je doigtais sa petite chatte poilue qui avait tout d’une grosse cramouille mouillée tant l’excitation de se faire péter le fion était forte.

Je lui ai bourré le trou de balle à fond pendant 5 bonnes minutes et ma gueulait de douleur et de plaisir pendant cette sodomie profonde, elle pleurait, elle me demandait de l’enculer encore plus fort, elle devenait folle de plaisir et je finit par éjaculer un bon litre de sperme dans l’anus totalement dilaté d’Annie, bon peut être pas un litre mais je lui ai mis la dose de sperme dans son cul à cette salope…

Depuis ma n’est pas revenu chez moi mais elle m’a envoyé un sms il y a quelques jours pour me remercier de l’avoir si bien accueilli et qu’elle pensait revenir me faire un coucou très bientôt :-).

Tags:,

Articles relatifs

 
Videos de cul de sodomie: